Prendre RDV en ligne

Ponction-biopsie viscérale sous échographie et scanner

Une ponction-biospie abdominale consiste à faire une piqûre dans le ventre pour réaliser un ou plusieurs prélèvements. Ces prélèvements seront analysés au microscope.

Cette ponction-biopsie peut, dans la majorité des cas, permettre de connaître la nature de l’image sur laquelle nous nous interrogeons tout en évitant une opération.

Pourquoi faire cette ponction dans le service de scanner ?

Nous utiliserons pour nous guider et pour rendre le geste plus sûr, le scanner. Ces techniques permettent de bien repérer les organes, de choisir le bon point d’entrée de l’aiguille et de suivre son trajet.

Il faut savoir que si cette technique utilise des rayons X, aucun risque n’a pu être démontré chez les patients compte-tenu des faibles doses utilisées et des précautions prises pour limiter au strict minimum la zone examinée. Toutefois, pour les femmes enceintes, des précautions doivent être prises systématiquement : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Le déroulement de l'examen

Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications. Vous devez rester immobile pendant l’ensemble de la procédure et arrêter de respirer si le radiologue vous le demande.
La ponction-biopsie comprend trois étapes principales :

  • le repérage de l’organe ou de la lésion grâce au scanner.
  • l’anesthésie locale au niveau du point de ponction. Elle provoquera une petite douleur de courte durée.
  • l'introduction de l'aiguille et la ponction-biopsie. Le premier passage de l'aiguille en profondeur peut être un peu désagréable. Après cela, vous n’aurez plus que des sensations de pression sur la peau. Plusieurs types d’aiguilles peuvent être utilisés selon la nature et la profondeur du prélèvement à effectuer, mais il s’agira toujours d’aiguilles à usage unique pour éviter d’éventuelles transmissions d’infections. Les aiguilles automatiques font souvent un petit déclic au moment du prélèvement. Il sera parfois nécessaire de
    faire plusieurs prélèvements.

Quelles complications peuvent survenir pendant et après la ponction ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.

Des douleurs abdominales peuvent apparaître après la ponction ; elles sont le plus souvent transitoires et calmées par les médicaments.
Une douleur à l’épaule droite peut survenir dans le quart d’heure qui suit une ponction du foie ; vous la signalerez aussitôt à l’équipe médicale ; généralement elle sera rapidement soulagée par des médicaments. La blessure de la paroi du tube digestif peut exceptionnellement rendre nécessaire une intervention chirurgicale.

Les urines peuvent être teintées de sang, après une biopsie du rein ; cette hémorragie est passagère.

Très rarement une hémorragie nécessitera une transfusion de sang, de dérivés sanguins, ou une intervention ; les décès après une simple ponction sont tout à fait exceptionnels.

Quand les résultats seront-ils disponibles ?

Une rapide analyse permettra de dire si les prélèvements ont bien rapporté suffisamment de matériel. L’analyse plus complète prendra plusieurs jours. Les résultats seront alors adressés dans les meilleurs délais à votre médecin qui pourra vous les commenter.

Que va-t-il se passer après la ponction ?

Une hospitalisation pour surveillance jusqu’au lendemain matin est nécessaire (une chambre vous sera réservée à la clinique).

Où réaliser cet examen ?

Vous pouvez réaliser l'examen Ponction-biopsie viscérale sous échographie et scanner à Besançon.

Centre d'Imagerie Médicale de la Polyclinique de Franche-Comté

Polyclinique de Franche-Comté
2 rue Rodin à Besançon

Service IRM
03 81 41 25 25
Service scanner
03 81 418 418
Radiologie - Sénologie
03 81 41 84 10