Prendre RDV en ligne

Infiltration articulaire et rachidienne

Infiltration Rachidienne (Epidurale)

L’infiltration épidurale rachidienne consiste à injecter un médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone directement au contact du nerf dont l’irritation est responsable de votre douleur.

L’injection est effectuée à l’endroit où le nerf sort de la colonne vertébrale, c’est-à-dire dans le canal (voie foraminale) situé entre deux vertèbres ou à proximité (voie interlamaire).

Pourquoi faire cette ponction dans le service de scanner ?

Le geste sera effectué par guidage sous scanner. Cette technique permet de choisir le bon point d’entrée de l’aiguille et de suivre son trajet.

Le déroulement de l'examen

Pendant l’infiltration, suivez bien les recommandations du médecin et du technicien. Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications.

Vous êtes installé sur le ventre sur la table de scanner.

Sous contrôle scanographique, une aiguille est mise en place à proximité du nerf. Une faible quantité de produit de contraste iodé est injectée pour vérifier la bonne position de l’extrémité de l’aiguille, puis le médicament est injecté.

Quelques images scanographiques seront prises durant les différentes phases de l’examen.

Quels sont les bénéfices et limites de l’infiltration ?

Cette infiltration peut diminuer votre douleur, mais le résultat n’est pas constant, elle peut être renouvelée.

Quelles sont les complications liées à l’infiltration ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales comporte un risque de complication.

Complication infectieuse (abcès)

Comme pour toute ponction, il existe un risque très faible d'infection. Toutes les précautions nécessaires sont prises pour l'éviter. Tout problème cutané notamment infectieux pourra amener à différer le geste.

Complication hémorragique (hématome)

Une prise de sang visant à vérifier l'absence de problème de coagulation vous sera prescrite.

L'examen ne pourra pas être réalisé si vous prenez

  • un traitement anticoagulant notamment Previscan®, Coumadine®, Sintrom®, Pradaxa®, Xarelto®, Eliquis®, Lixiana®
  • ou un traitement antiagrégant notamment Plavix®, Efient®, Duoplavin Duocove®, Brilique®. 

Ces traitements doivent être interrompus plusieurs jours avant le geste avec un éventuel relais par des injections d'héparine de bas poids moléculaire en fonction des cas. Il ne faut jamais interrompre ce type de traitement sans l'avis préalable de votre médecin traitant.

Complication allergique

Accident allergique à l'injection de produit de contraste iodé car nous réalisons en règle générale une injection de produit de contraste iodé avant l'infiltration pour ne pas injecter le produit corticoïde dans un vaisseau et vérifier la bonne distribution du corticoïde. Le plus souvent il s'agit d'une simple urticaire, mais des accidents allergiques plus graves (asthme, oedème de Quincke, choc anaphylactique) ont été observés, heureusement de manière exceptionnelle.

Veuillez impérativement nous signaler si vous avez des antécédents allergiques aux produits de contraste iodés ou à d'autres substances.

Complication liée à l'action métabolique des corticoïdes et en particulier déséquilibre d'un diabète

Complication neurologique après infiltration foraminale

Tétraplégie (paralysie des 4 membres) après infiltration cervicale.
Paraplégie (2 membres inférieurs) après infiltration lombaire.
Accident vasculaire cérébral.

Ces accidents sont néanmoins exceptionnels, quatre cas seulement ont été décrits dans la littérature médicale sur des dizaines de milliers d'injections. Le mécanisme des ces complications reste très mal connu. Ces quatre cas font actuellement l'objet d'une étude approfondie de la Haute autorité de Santé (HAS).

Résultats

Un repos allongé le jour de l’infiltration et, si possible, le lendemain, est conseillé pour une meilleure efficacité de l’infiltration. Le début de l’amélioration se manifeste en général 72 h après l’infiltration.

Où réaliser cet examen ?

Vous pouvez réaliser l'examen Infiltration articulaire et rachidienne à Besançon.

Centre d'Imagerie Médicale de la Polyclinique de Franche-Comté

Polyclinique de Franche-Comté
2 rue Rodin à Besançon

Service IRM
03 81 41 25 25
Service scanner
03 81 418 418
Radiologie - Sénologie
03 81 41 84 10